CGM – News 004 (Japan Expo / Episode 14 avec Gillus / NeoCast / Hero Fest)

NEWS 004

 Nouvelle vidéo de news pour vous tenir au courant de l’actu autour de CGM ! Je vous parle cette fois de ma conférence à Japan Expo sur la scène Wakanim, qui a lieu le jeudi 4 juillet entre 11h et midi, et qui portera sur les débuts de l’image de synthèse dans l’animation japonaise, avec projection de l’intro du film LENSMAN directement depuis le LaserDisc américain, mais aussi l’épisode 9 en version remasterisée, en plus d’une séance de questions/réponses avec le public qui sera présent à ce moment-là. Notez d’ailleurs que la conférence sera retransmise en direct sur la chaîne YouTube Wakanim Live, et vous pourrez donc la regarder même si vous ne venez pas à Japan Expo.

J’évoque également l’avancement de l’épisode 14 de CGM sur le film Labyrinth de Jim Henson, en la présence de Gillus de Zone Geek, avec qui je venais tout juste de finir les plans sur fond vert chez moi, mais aussi le financement participatif de la NeoCast OKLM, et ma possible venue à la convention Hero Festival, qui aura lieu les 8 et 9 novembre à Marseille, et pour laquelle je pense faire un nouvel hors-série sur l’Édition Spéciale de la trilogie Star Wars, ressortie au cinéma en 1997.

Bref, enjoy ! Et j’espère vous voir nombreux jeudi à Japan Expo ! :)

Soutenez CGM sur Tipeee !

Soutenez CGM sur Tipeee !

CGM – Episode 9 – LaserDisc & Tipeee !

LENSMAN LD

Le LaserDisc US de LENSMAN et le booklet japonais du film

Jusqu’à présent, pour CGM, tous les films étaient généralement disponibles d’une façon pratique : DVD, Blu-ray, rip d’une chaîne de télévision ayant récupéré une copie haute définition d’un film jusqu’à là disponible uniquement en définition standard… Bref, pour moi qui suis un enfant de la VHS, que du bonheur ! Seulement voilà, il existe encore aujourd’hui de nombreux films qui n’existent sur aucun support récupérable à la volée, par simple copie des fichiers sur disque dur, et qui n’ont jamais sauté le pas d’un format bien précis : le LaserDisc !

Les plus vieux d’entre vous sauront forcément de quoi je parle, non ? Roh allez, vous n’avez jamais vu chez un oncle (ou une tante très cinéphile) ces fameux gros disques de 30 cm de diamètre, dont il fallait absolument changer de face si le contenu enregistré dessus dépassait les 60 minutes ? Ou bien ces premières installations dans les Fnac et autres hypermarchés des années 90 où les gens découvraient pour la première ce que signifiait le terme « home cinema » ? Ah là là, ça remonte, je me sentirai (presque) vieux tiens ! 😀

LaserDisc, je crie ton nom !

LaserDisc, je crie ton nom !

Lorsque le projet CGM a commencé, il y a maintenant près de dix ans, le Blu-ray Disc n’existait pas encore et ma première liste de films contenant de l’image de synthèse reposait principalement sur le format DVD. Cependant, en 2005, il y avait très précisément trois films qui n’était encore disponible qu’au format LaserDisc : FutureWorld, chroniqué dans l’épisode 2 de CGM, LOOKER, chroniqué dans l’épisode 4, et LENSMAN, que vous pourrez voir dans l’épisode 9 à venir.

Généralement, ces films étant à la fois vieux (et surtout des échecs commerciaux notoires), leurs éditeurs ne s’étaient jamais penché sur leurs ressorties dans d’autres formats plus pratiques ! Fort heureusement, Internet aidant, de nombreuses personnes équipées en matériel d’acquisition vidéo avaient déjà tôt fait de numériser ces vieux disques pour le bonheur des cinéphiles. C’était d’ailleurs, pendant un long moment, le seul moyen de pouvoir voir la trilogie originale Star Wars autrement qu’avec la qualité dégueulasse des VHS !

Seulement, FutureWorld, LOOKER et LENSMAN étant loin d’être très frais, les seules versions disponibles provenaient de LD… en 4/3 !! Exit le respect du format d’image d’origine, tout ce que j’avais pour travailler n’étaient que des extraits charcutés par des majors peu soucieux de ce « détail », mais qui pouvait les blâmer ? Les écrans 16/9e n’existaient pas encore ! :mrgreen:

 

Depuis, de l’eau à coulé sous les ponts : LOOKER est sorti en DVD en 2007, juste à temps pour que son réalisateur Michael Crichton enregistre un commentaire audio (il décédera l’année suivante), tandis que FutureWorld est disponible en Blu-ray depuis 2011. Reste cependant un vilain petit canard, LENSMAN, qui fêtera ses 30 ans sur LaserDisc cette année, oublié de tous sauf pour encore combien de temps ? J’espère en tout cas apporter ma (petite) pierre à l’édifice d’une ressortie DVD (ou même Blu-ray, on peut rêver) avec mon futur épisode à venir ! 😀

En ce sens, je me suis d’ailleurs procuré la version américaine du film, éditée par feu Streamline Pictures en 1990, qui contient à la fois le générique original non altéré mais aussi les doublages japonais et américains (et oui, le DVD n’a rien inventé) ! J’ai aussi pu acheter le fameux booklet contenant de précieuses informations sur les compagnies à l’origine des images de synthèse du film, dont je vous parlais dans le précédent article :

LENSMAN Booklet

La double page sur l’image de synthèse dans le booklet de LENSMAN

Ce qui m’offre une transition toute trouvée pour vous parler… de l’ouverture de ma page Tipeee ! 8)

Alors voilà, le principe est simple : si vous aimez mon travail et que vous voulez m’aider dans ma modeste entreprise, j’ai mis en place un certain nombre de paliers allant de 1 à 30€ correspondant à quelques contreparties : des news exclusives, votre nom au générique du prochain épisode, les textes originaux des CGM, des making of, des IRLs ou encore mes interviews des artistes qui ont bossé sur la création des images des films évoqués dans CGM, inaltérées en anglais !

Le but de ma démarche ici étant de pouvoir, d’une part, faire évoluer mon matos PC & caméra, mais aussi de directement recevoir votre appréciation de mon travail, YouTube ne me versant encore rien à l’heure actuelle (ça viendra avec le temps, je l’espère) ! Et puis, comme ça, ça me permettra de faire de belles choses avec vous dans un futur que j’espère très proche, qu’en dites-vous ? 😉

Soutenez CGM sur Tipeee !

Rendez-vous le lundi 17 mars prochain (j’y crois très fort !!) pour découvrir l’épisode 9 de CGM, ANIME Part. 1 ! :)

CGM – Episode 9 – Les Sources

CGM 09

Écrire un épisode de CGM relève souvent du défi tant les informations disponibles sur certains films sont difficiles à trouver. Ce problème ne se pose bien sûr pas lorsque je peux directement puiser à la source, en conversant avec les auteurs des effets à l’autre bout du globe, comme ce fût notamment le cas sur les épisodes 7 (avec David Hardberger sur WarGames) et 8 (avec Larry Yaeger et Jeffrey Okun pour The Last Starfighter et 2010).

Seulement voilà, malgré toute ma bonne volonté pour retrouver et échanger avec les auteurs des effets visuels des différents films traités, il arrive bien souvent que je doive faire sans. Les raisons à cela sont multiples, comme vous allez pouvoir le lire ci-dessous :

  1. Soit les différents bonus des DVDs, Blu-rays et autres LaserDiscs sont une mine suffisante pour l’écriture
  2. Soit les différents articles sont assez nombreux pour être recoupés et ainsi être sûr des informations
  3. Soit ma connaissance des techniques, contraintes et machines de l’époque me permettent d’extrapoler de la juste manière

En sachant tout cela, je suis arrivé à un point où je n’ai quasiment plus de problèmes à parler de tel ou tel film, notamment de par le fait qu’il n’existe chez moi aucune barrière de la langue anglaise, les articles étant BEAUCOUP plus accessibles et fournis dans la langue de Shakespeare que dans la langue de Molière à mon grand regret. Seulement voilà, avec l’épisode 9 de CGM, je m’éloigne pendant un temps de ma zone de confort pour m’intéresser à un pays qui a fait beaucoup en termes d’imagerie numérique : le Japon.

La numérisation du crâne en 3D du générique de GOLGO 13

La numérisation du crâne en 3D du générique de GOLGO 13

Pour ce faire, j’ai heureusement quelques documents récupérés ces dernières semaines (voire mois), qui me permettent d’approfondir les deux films qui seront traités prochainement, à savoir Golgo 13 et LENSMAN, respectivement sortis en 1983 et 1984. Mon premier est un artbook qui explique et présente carrément l’équipe, les outils, les étapes et le matos utilisé sur Golgo 13, gracieusement scanné par mon compère Kara, tandis que mon second est une double-page venant d’une sorte de dossier de presse de l’époque, détaillant les compagnies, la hiérarchie et les différents matos utilisés pour LENSMAN. Seulement voilà, ces deux sources d’informations, aussi intéressantes soient-elles, sont toutes les deux en… Japonais ! :(

Patchwork des pages d'infos sur les images de synthèse de LENSMAN

Patchwork des pages d’infos sur les images de synthèse de LENSMAN

Dans ce cas, je pourrais m’avouer vaincu et me priver d’informations capitales pour mon épisode, n’est-ce pas ? Il n’en est rien ! J’ai en effet dans mes amis, des gens capables de traduire la langue du Pays du Soleil-levant en les personnes de Paxel, Luciole et Rien Sama, et ainsi de m’apporter les pièces manquantes du puzzle que représente actuellement le futur épisode consacré aux animés nippons. Ajoutez à cela un contact américain joint sur Linkedin du nom de Fred Parke, alias l’homme qui a créé le premier visage animé en 3D en 1972 à l’université de l’Utah, et vous obtenez quelques perspectives intéressantes en ce qui concerne la création des deux premiers animés contenant de l’image de synthèse, pas vrai ? 😀

Rendez-vous le lundi 17 mars prochain pour découvrir l’épisode 9 de CGM, ANIME Part. 1 ! 😉